Vous êtes ici > Agendakt > Festival Encore les Beaux Jours

Festival Encore les Beaux Jours

LES 16 ET 17 SEPTEMBRE 2017 // DES SPECTACLES DANS DES LIEUX INSOLITES ET/OU PATRIMONIAUX
Encore les beaux jours, c’est terminé pour cette année ! Vous pouvez retrouver toute les photos de l’évènement juste en dessous (par Alexis nys et Agathe Hurtig Cadenel) :
Festival ENCORE LES BEAUX JOURS
2017-09 - Encore les beaux jours
Pour cette 13e édition, le festival Ah ! Les beaux jours revêt ses couleurs d’automne et vous invite à profiter des beaux jours de septembre avec un nouveau nom "Encore les beaux jours".
Partez à la découverte de spectacles vivants dans les lieux insolites des communes de l’agglomération. Cirque, danse, théâtre, les arts de la rue sont à l’honneur. Le temps d’un week-end, les propositions artistiques se succéderont pour poser un regard nouveau, tantôt poétique, tantôt drôle mais toujours décalé sur les lieux investis.
Laissez-vous embarquer pour 1, 2, 3 ou 10 spectacles, successivement d’une ville à l’autre ou piochez choisissez selon vos envies. Des navettes seront à votre disposition pour amener les plus férus d’un site à l’autre*.

Le programme :

SAMEDI 16 SEPTEMBRE

15h >> VILLEBON-SUR-YVETTE – Rendez vous parking du stade George Collet (Palaiseau) à 14h45 / Spectacle à 15 h sous le tunnel de l’autoroute

« Capuche » par la Cie Capuche / Victoria Belez Martinez suivi de « Rudy » par Thomas Thanasi

Trampoline
Durée : 25 min et 15 min, tout public

"Capuche" : l’encapuché est un corps mouvant, malléable, flexible et à la taille extensible. Il est ainsi capable, d’un mouvement à l’autre, de se transformer et de recomposer, en continu, des univers. Des sensations qui vont de la figure abstraite et troublante, à la posture d’un personnage burlesque. Capuche explore cette étrange envie, parfois, de disparaître, ou plutôt de cacher ses mouvements et sa peau et devenir un vêtement fantôme, une image sociale, un corps mouvant : être à l’abri du regard des autres pour pouvoir être soi.

"Rudy" : Rudy est né de l’envie de Thomas de dévoiler son instinct animal. Comment retrouver son animalité quand le discours ambiant défend invariablement la supériorité de l’humain ? Comment incarner l’esprit animal ? C’est au travers du mouvement impulsé par le trampoline et son langage corporel, que Thomas Thanasi, tout juste sorti du CNAC (Centre National des Arts du Cirque) investira ce lieu insolite à Villebon sur Yvette




17h >> SAULX LES CHARTEUX – Moulin du SIAHVY - 12, av. Salvador Allende

« Les lavandières » par la Cie 3C Théâtre

Théâtre de rue
Durée : 1h, tout public

Titine, vieille fille, âpre et persifleuse, badine à ses heures, boit son chagrin, l’air de rien.
Andrée, matrone, fière entre toutes de sa tribu, cancane et se signe plus souvent qu’à son tour.
Chloé, (la brune) mange son pain noir avec le courage des exilés et chante un ailleurs avec la rage au cœur. Autour des lessiveuses, cernées par le linge blanc tendu sur les fils, Titine, Andrée et Chloé lavent, rincent, essorent le linge et leurs histoires. Chacune d’elles cachent leurs secrets comme des braises sous la cendre.









19h >> PALAISEAU – Le Ferry - 12, av. de Stalingrad

« Asuelto » par la Cie Hurycan

Danse contemporaine acrobatique
Durée : 45 min, tout public

Dans la rue, à même le sol, à deux pas de nous, trois hommes et une femme s’entrechoquent, se déchirent, s’attirent, se font et se défont. C’est plein d’humour, c’est violent, c’est tendre. On est sidéré par la puissance et la force de cette danse, par ces corps qui se contorsionnent et résistent, comme s’ils mettaient en jeu leurs propres survies.


21h >> MARCOUSSIS – Château du Chêne Rond - rdv au 38 route du Chêne Rond

« La jurassienne de réparation » par la Cie Théâtre Group’

Théâtre de rue
Durée : 1h40, tout public

Installés sommairement autour de leur camionnette et remorque fatiguées, les protagonistes réaliseront le diagnostic d’une panne auto, suivi de son incroyable réparation.
Durant cette tâche on assistera en deuxième lecture à la vie du groupe, et son cortège de saynètes drôles, pathétiques, émouvantes, agressives, croustillantes et portant à réflexion sans facilité ni indigestion…


DIMANCHE 17 SEPTEMBRE

14h >> VERRIÈRES-LE-BUISSON – Arboretum municipal Roger de Vilmorin - 1, voie de l’Aulne

Intervention poétique, musicale et contée avec les Souffleurs Commandos Poétiques, la Fausse Compagnie et la compagnie Caracol

Théâtre de rue, musique
Durée : 1h30, tout public

A l’heure de la sieste, ou de la promenade, nous vous invitons à déguster des propositions artistiques douces et poétiques pour (re) découvrir l’arboretum de Verrières le buisson. Près des arbres, les Souffleurs commandos poétiques vous
chuchoteront des secrets poétiques, philosophiques et littéraires, la Fausse compagnie jouera son chant des pavillons avec leurs curieux instruments, et la fameuse conteuse Francine Vidal vous fera découvrir des histoires de rivière.

16h >> IGNY – Terrain d’évolution du collège Emile Zola (rue de Lövenich) - Accès par la rue de Crewkerne

« Transports exceptionnels » par la Cie Beau geste

Duo pour un danseur et une pelleteuse - Danse acrobatique
Durée : 20min, tout public

Au cours de cette rencontre singulière entre fer et chair, le danseur est tantôt lové dans le godet de la pelleteuse, tantôt accroché des deux mains aux dents de la machine qui s’impose en majesté. A mesure de cet échange, les corps de ces deux êtres se frôlent, se cherchent, se perdent, sur des airs d’opéras interprétés par Maria Callas. La force de ce pas de deux, présenté dans le monde entier, réside dans sa puissance dramatique et émotionnelle. Les spectateurs sont emmenés dans un univers poétique, témoins d’une histoire d’amour inconditionnelle qui naît sous leurs yeux.

17h30 >> GIF-SUR-YVETTE – Parvis de l’Eglise - 13, rue Henri Amodru

« La vie devant soi » par la Cie Les Chiennes nationales

Théâtre de rue
Durée : 1h, tout public, conseillé à partir de 10 ans

« La vie devant soi », c’est l’histoire d’amour d’un petit garçon arabe et d’une vieille femme juive. En adaptant ce roman de Romain Gary, récompensé du prix Goncourt en 1975, la compagnie Les Chiennes nationales nous invite à suivre Momo qui grandit dans le Belleville des arabes, des juifs, des noirs et des prostituées. Un spectacle intimiste qui, à travers l’histoire d’amour d’un petit garçon arabe et d’une vieille femme juive, nous offre un regard dépourvu de préjugés religieux et culturels.




19h >> VILLEJUST – Château du Bois-Courtin

« L’Ironie d’un saut » par LA (CIE) SID

Cirque
Durée : 50 min, tout public

La gravité vous oppresse ? La légèreté vous manque ? Vous rêvez de transgresser les lois de l’apesanteur et ce sans risques ? Alors, L’Ironie d’un saut est faite pour vous ! Ici, les artistes sont en quête d’apesanteur, déterminés à s’élever, prêts à créer et inventer pour l’absence de gravité. Et vous, êtes-vous prêt ?! Comment par un événement fortuit et potentiellement dangereux, l’humain découvre, s’adapte et crée des choses inespérées. Jusqu’à quel point sommes-nous capable d’encaisser, puis de
rebondir, envers et contre tout. Un spectacle de cirque avec de la voltige, vivant et participatif : pour toute la famille !

Durée : 1h et 1h de présence des Souffleurs commandos poétiques, tout public
Suivi d’un pot de clôture en compagnie des Souffleurs commandos poétiques

20h >> VILLEJUST – Château du Bois-Courtin

Pôt de clôture du festival en compagnie du Collectif Les Souffleurs Commandos Poétiques

* Des navettes gratuites vous conduiront aux différents spectacles du festival. Ce service vous est proposé en partenariat avec la SAVAC dans le cadre de la semaine de la mobilité. Horaires et lieux de rendez-vous sur paris-saclay.com