Vous êtes ici > Résidences > Les compagnies accueillies en 2020

Les compagnies accueillies en 2020


Animakt soutient les artistes et accompagne les acteurs du territoire dans le secteur des arts de la rue. Installé à Saulx les Chartreux (Essonne - 91), Animakt a développé un lieu de fabrique offrant des espaces de travail fonctionnels aux compagnies : La Barakt


LES COMPAGNIES ACCUEILLIES EN 2020

Du 14 au 18 décembre 2020

Rosa Bonheur (59) // "Traversée"

Danse / Musique en espace public

La compagnie Rosa Bonheur est née d’une double envie. Créer pour des espaces singuliers en s’appuyant sur la notion de proximité et d’expérience des spectateurs. Ainsi, qu’immerger le spectateur dans un univers plastique ample et précis.
Les artistes de la compagnie sculptent pour chaque espace choisi, une écriture chorégraphique, théâtrale et un univers plastique enveloppant. L’enjeu est de faire corps avec le lieu et l’imaginaire collectif qui lui appartient.
S’appuyer sur l’imaginaire collectif permet aux artistes de la compagnie de tisser des liens entre les spectateurs et d’infiltrer de l’ambiguïté au réel.
La compagnie Rosa Bonheur est à présent animée par de nouvelles perspectives. Faire glisser le réel dans la fiction. Mener le spectateur avec douceur vers une place active.




Du 8 au 13 décembre 2020

L’île de la tortue (93) // "Emeutes, Tragédie In Cité (titre provisoire)"

Théâtre en espace public

Avec ce spectacle, la compagnie L’île de La Tortue s’empare de La Thébaïde de Stace : célèbre récit du mythe d’Antigone et de sa famille, pour le faire résonner sur les murs de nos villes d’aujourd’hui. Dans le décor d’un forum associatif, ce drame millénaire fait écho à nos tragédies sociales contemporaines.

crédit photo : Maya Angelsen


Du 18 au 28 novembre 2020

Cie Le Polymorphe) // "Nyctalope"

traversée de femmes dans l’espace public la nuit / Installation plastique vivante
Cette résidence avait été initialement conçue en partenariat avec le Centre d’hébergement Emmaüs Solidarités à Epinay-sur-Orge. Une rencontre avec un groupe de femmes aurait du conduire à une action le 21 novembre. Nous avons dû annuler cette rencontre en raison du contexte sanitaire mais avons pu maintenir la résidence.

NYCTALOPE est une invitation à un grand groupe de femmes à participer à une installation plastique vivante. Nyctalope parle de notre rapport à l’espace public la nuit. Nos stratégies d’évitement, de contournement, nos trajectoires. La nuit notre appréhension est différente. Entre rêve et cauchemar, NYCTALOPE se saisi d’endroit typologique particulier, un passage piéton, une attente à arrêt de bus, une lumière sous un lampadaire, une rue étroite, un bord de mur.
Ces endroits sont transformés et détournés, les femmes sont invitées à se les réapproprier, à les régénérer.
crédit photo : Cie Polymorphe


Du 16 au 22 novembre 2020
RESIDENCE EN APPARTEMENT ANNULÉE A 2021 EN RAISON DU CONFINEMENT ET NORMES CONTRAIGNANTES

Lily Kamikaz (69) // "HoME"

Théâtre en appartement

Lily Kamikaz revendique un rapport fort à l’environnement matériel et social immédiat,
 à la rencontre humaine spontanée à travers l’écriture chorégraphique. 
 Ce travail s’appuie sur des mises en situation dramaturgiques, de jeux d’intentions et d’émotions dans tout le corps, comme une perpétuelle bascule entre danse et jeu théâtral. Lily K. aime déconstruire les scènes du quotidien pour y faire advenir un ailleurs, un rire, un imaginaire, créer une brèche et questionner les codes ou les conventions, son regard sur le monde.

crédit photo : Garance Li


Du 26 au 31 octobre et du 9 au 14 novembre 2020

Pôle K (75) // "Ecce Homo"

indisciplinaire
Dispositif immersif, théâtre de poche en caravane, Ecce Homo est le deuxième épisode d’une série de poèmes visuels en cinq épisodes de 15 mn pour 15 spectateurs ; La série Paysage Intérieur est un voyage dans l’univers, de la création du monde à l’apparition de l’homme en passant par l’origine du langage, les évolutions du corps et la logique du sens.
« Ecce homo (Voici l’homme) » traite de l’apparition de l’homme ex nihilo, à partir de rien l’homme apparaît. Entre croyances magiques et recherches scientifiques, l’homo sapiens invente l’être plus ou moins humain. En jouant avec les effets de matière pour recréer l’univers et la lumière noire pour manipuler la réalité, nous construisons notre dramaturgie inspirée d’une histoire simple et complexe, l’apparition de l’homme moderne.

crédit photo : Colin Smith


Du 2 au 15 novembre 2020
PROJET DE TERRITOIRE REPORTE A 2021 EN RAISON DU CONFINEMENT

NCNC (Espagne/Italie) // "Looking for Maria"

Projet artistique de territoire

Deux chercheurs arrivent en ville à la recherche de traces de Maria Lai. Cette femme, artiste, non mariée, italienne, se serait possiblement arrêtée à Saulx les Chartreux dans les années 70-80, à la recherche de quelque chose, mais quoi ?
Compagnie lauréate de la bourse Ecrire pour la rue 2019 (DGCA/SACD).

crédit photo : NCNC






Du 27 au 29 octobre 2020

Cie Désordinaire (93) // "Grosse Niaque"

Théâtre / Clown

Il y a dix ans, j’ai écrit une cinquantaine de lettres de motivations. J’étais à la recherche d’une place dans la société. Je suis allée à des entretiens pour des postes, des stages, des formations… J’ai parfois été acceptée mais au dernier moment, je prenais la fuite.
Grosse niaque, raconte la trajectoire drôlement désespérée d’une jeune femme de nos jours ou comment bien faire le deuil de l’omnipotence.

crédit photo : Désordinaire


Du 12 au 18 octobre 2020

Chapacans (13) // "Là.De.Horde"

Cirque
Nous nous donnerons rendez-vous Dehors pour vous raconter, en marchant, une histoire, parsemée de souvenirs. Des siens, des vôtres, des leurs. Là.De.Horde est née comme ça, d’une convergence dans la montagne, puis s’est transformé en un mélange de passés et de futurs, un chamboulement de volontés inconscientes qui se percutent et se subliment pour devenir un spectacle-expérience. Dans ces lieux encore sauvages, délaissés, abîmés ou au contraire protégés, allons vagabonder, quittons l’ordinaire et rappelons-nous...

crédit photo : Loren Coquillat


Du 6 au 11 octobre 2020

100 Artifice (75) // "LottoWitch !"

Clown

“La plupart des malheurs de l’humanité vient du fait que bien des hommes, surtout ceux qui exercent le pouvoir et possèdent la richesse, ne se sont jamais interrogés sur la signification de leur existence.” Cette citation de Frédéric Lenoir est une des provocations de cette création. LottoWitch est un personnage intriguant qui oscille entre le clown et le bouffon. Un clown noir, touchant dans sa
folie, poétique dans sa monstruosité et drôle dans sa cruauté.

crédit photo : Christophe Raynaud de Lage


Du 24 au 28 septembre 2020

Belvoir (75) // Another Record-Cheptel Records"

Chanson expérimentale

Oscillant entre chanson française déclamatoire, trip-hop expérimental et matiérage sonore, Belvoir sort fin 2018 un premier EP, "Incendies", voyage désabusé en pays post industriel. Le groupe prépare la sortie d’un nouvel EP, prévu pour début 2021.

crédit photo : Belvoir


Du 16 août au 2 septembre 2020

Fabrizio Solinas (93) // "Little Garden"

Cirque

Little Garden est une parade nuptiale jonglée, une démonstration de force brute, bruyante et bestiale...Une petite fenêtre ouverte sur une jungle méconnue...
Approchez et observez ce spécimen rare de jongleur-animal à la saison des amours, espèce endémique dont le seul objectif est de draguer le public.

crédit photo : C.DROUARD / S.RICCI


Du 17 au 21 août 2020

Cie des 5 roues (75) // "Electre des Bas Fonds", de Simon Abkarian

Théâtre

Les comédiennes-danseuses de la Cie des 5 roues se retrouvent pour un temps de travail autour des danses du spectacle. Après avoir joué un mois et demi au Théâtre du Soleil, les répétitions reprennent progressivement avant
une tournée en France.
Le spectacle “Electre des bas-fonds” sera en tournée nationale durant la saison 2020-2021 (dates franciliennes :
15 et 16 janvier à Corbeil-Essonnes, 22 et 23 janvier à Noisy-le-Grand, le 29 janvier à Rambouillet).

crédit photo : Antoine Agoudjian


Du 31 août au 6 septembre 2020

Mélodie Morin (75) // "Carne"

Cirque

Un grand cercle en métal, un sweat à capuche et le corps de l’artiste.
 Chacun va être protagoniste d’une des trois parties.
Ils sont en interaction constante, et ne peuvent exister individuellement qu’au travers de celle-ci, dans une construction réciproque.
A travers un jeu de manipulation et de jonglerie, l’illusion opère et une autre réalité devient possible.

crédit photo : Alain Richard


Du 31 août au 6 septembre 2020

Groupe Tas (75) // "Carne"

Cirque

Le GROUPE TAS c’est Théo et Alessandro. L’un est acrobate, l’autre jongleur mais aussi acrobate et compositeur. Ils se sont rencontrés à L’Académie Fratellini et tout de suite ça a marché, ça a matché. L’un a le sens du rythme, l’autre non.
L’un est désordonné, l’autre moins.
L’un a un caractère de feu, l’autre tempère.

Les initiales de leur prénoms c’est T et A. Et comme ils sont deux, on met un S.
CARNE est leur première création

crédit photo : Académie Fratellini




Du 29 juin au 4 juillet 2020

NCNC (Espagne/Italie) // "Looking for Maria"

Projet artistique de territoire

Compagnie lauréate de la bourse Ecrire pour la rue 2019 (DGCA/SACD).
Deux chercheurs arrivent en ville à la recherche de traces de Maria Lai. Cette femme, artiste, non mariée, italienne, se serait possiblement arrêtée à Saulx les Chartreux dans les années 70-80, à la recherche de quelque chose, mais quoi ?


Du 30 mars au 5 avril 2020 // REPORTÉ DU 23 JUIN AU 27 JUIN 2020

Cie La Neige est un mystère (91) // "La Montagne"

Danse / clown

Le monde actuel est une épreuve sociale difficile et permanente. Inévitable aujourd’hui dans notre société de prendre la parole, un jour ou l’autre, en public. Maitriser la prise de parole, c’est contrôler sa position sociale. Mais à force de contrôle, comment ne pas être tenté de se laisser aller ? Intéressons-nous à ceux qui craquent.

Un chef d’entreprise entre en scène pour s’adresser à des actionnaires. Mais sous la pression de ses ambitions, au cours d’un discours qui le dépasse, il craque. Sujet à des phénomènes étranges, il s’enfonce peu à peu dans un cauchemar.

Beau Dimanche le 5 avril dans un quartier de Saulx les Chartreux // Entrée libre et tout public // cf rubrique Agendakt // ANNULÉ


Du 9 au 14 juin 2020
RESIDENCE REPORTEE A 2021 EN RAISON DU CONFINEMENT

Xav to Yilo (29) // "Maison Feu"

Danse sur cadre aérien, musique et chant

Entre surréalisme rêveur et réalités grinçantes, Xav to Yilo visite quelques lieux de l’âme humaine, la notion d’anormalité et de ses lisières.









Du 1er au 7 juin 2020

Collectif La Cahute (91) // "Kiosque à étendre"

Théâtre de rue

Chassés de leur village après la construction de la ville nouvelle, quelques cahuteurs résistent et bricolent une cabane d’un genre nouveau. La Cahute est un collectif issu de l’Ecole Départementale de Théâtre de l’Essonne.





Du 6 au 12 avril 2020 // REPORTÉ DU 18 MAI AU 22 MAI 2020

Collectif Xanadou (07) // "J’aurais voulu être un pot de fleurs"

Seul en scène

Michel nous raconte son monde, fait d’humour et de fatalisme : de la contemplation de son papier peint à ses discussions enflammées avec son cafard, ses 12 662 allers-retours à l’épicerie d’en bas, son bref passage à l’armée, le meurtre de sa mère, ses velléités d’aspirant pot de fleurs et ses cabarets nihilistes pour chambre de bonne...


Du 1er au 5 avril 2020 // REPORTÉ À L’AUTOMNE A CHAMARANDE - ANNULE EN RAISON DU CONFINEMENT

Cie Sous le sabot d’un cheval (91) // "1/IN VISIBLE, le rêve de Mademoiselle M."

Solo de proximité en caravane

Un rêve de transformation, une tentative de retour à l’instinctif.
Entrez chez Mademoiselle M., à la mort, à la vie ! ...
Solo sans paroles, à partir de 12 ans - 25 min. Pour 8 spectateurs



Du 11 au 15 mars 2020

Cie MKCD (75) // "Parking"

Théâtre de de rue

Parking, c’est une fresque sociale, qui se joue dehors. On suit des gens qui gravitent autour d’un hypermarché, et qui vont devoir faire face, faire groupe, se faire entendre.




Du 2 au 7 mars 2020

Cie Sale Gamine (France, Danemark, Espagne) // "Aïe Aïe Aïe"

Théâtre de mouvement

D’un bout à l’autre du monde, dans la rue, dans les théâtres, sur les places publiques, comment mélanger nos savoir-faire, nos langues et nos cultures pour créer un théâtre explosif ?


Du 26 février au 1er mars 2020

Cie À demain j’espère (25) // "Sans issue"

Escape Game théâtralisé

Créé dans le cadre d’une commande pour le festival Ceux d’En Face 2017, nous sommes ravi.es d’accueillir A demain j’espère pour retravailler cet escape game dans nos locaux ! Si toi aussi tu veux rompre avec une certaine dynamique d’échec et participer à un projet grandiose, viens tester avec nous une expérience d’Escape Game novatrice et rappelle-toi que « si on veut, on peut ».

Beau Dimanche le 1er mars à 16h à La Barakt // Entrée libre et tout public


Du 26 février au 1er mars 2020

Aurélia Tastet (93) // "La motivation"

Théâtre de rue

A quoi sert le travail ? Quelles motivations (nous) trouve-t-on pour se lever le matin et dire au monde « voilà ce que je fais, t’en veux combien ? »





Du 17 au 22 février 2020

Group Berthe (40) // "Silence féroce"

Danse / théâtre en espace public

Silence Féroce est un trio et une voiture interrogeant les rapports entre les êtres en mettant en scène le silence, sa possibilité, ses composantes, ce qu’il souligne, ce qu’il implique, ce qu’il tait et ce qu’il dit.une suspension laissant une grande place à l’écoute, des autres, des corps, de son espace, public ou privé.
Le silence n’existe pas, mais il est possible de lui faire une place, sa place.
Toujours avec énergie et humour le Group Berthe s’en empare avec passion.




Du 11 au 16 février 2020

Akalmie Celsius (13) // "Labyrinthe"

Théâtre de rue

Rendre “Conte”, raconter, écrire et jouer, danser la ville labyrinthique. Comment faire ressentir le dédale urbain que nous vivons ? Comment faire vivre la perte de repère et l’expérience du choix ?



Du 2 au 7 février 2020

Impérial Kikiristan (71) // "Au service impérial de sa majesté"

Fanfare de rue

Originaires du Kikiristan, la musique surprenante de leur pays est mise en scène à travers un répertoire atomique hérité des fanfares du monde entier.

Beau Dimanche le 2 février à 16h à La Barakt // Entrée libre et tout public // cf rubrique Agendakt


Du 21 janvier au 2 février 2020

Cie Fada (Suisse) // "Giufà"

Théâtre de rue

Fable satirique sur l’état du Monde, « Giufà » est un spectacle humoristique racontant les péripéties de deux personnages vivant en marge de la société.